arton11416

Numerus clausus : les FDF demandent une révision de la clé 60/40 entre les deux communautés

Face au projet de décret relatif à la sélection des étudiants en médecine et dentisterie examiné ce mardi 23 juin au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Caroline Persoons, chef de groupe FDF, demande, au niveau fédéral, une révision de la répartition initiale des numéros INAMI réservés aux médecins et dentistes, répartition basée sur un quota 60/40 en 1996.

En effet, « les chiffres récemment révélés dans le cadastre dynamique montrent que du côté francophone, l’on se trouve dans une situation de pénurie de médecins généralistes dans certaines régions et que la pyramide des âges parmi des médecins pratiquants va mener très certainement à une pénurie aggravée du côté francophone. Face à cette situation de pénurie, nous demandons une révision du quota 60/40 pour l’octroi des numéros INAMI dans les années à venir. Ce quota est une aberration à l’heure actuelle et constitue un danger pour la qualité des soins de santé. », précise Caroline persoons, chef de groupe FDF au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

La Loi de 1996 portant diverses dispositions sociales donne une faculté de révision de ce quota en cas de situation de déséquilibre « avec pour conséquence de déterminer le nombre pour chacune ou pour une des communautés » (exposé des motifs de la proposition du projet de Loi du 29 avril 1996).

Il est urgent de prendre conscience d’une évolution différente des besoins, de la demande et de l’offre médicales au Nord et au Sud du pays. ” La responsabilité revient au gouvernement fédéral “, précise la chef de groupe.

Les articles des FDF Wallons : 

Les article de cette section sont ajoutés par les fédérations provinciales des FDF wallons. Vous pouvez accéder aux articles classés par province via le menu principal “Articles”.

arton11416

Numerus clausus : les FDF demandent une révision de la clé 60/40 entre les deux communautés

Face au projet de décret relatif à la sélection des étudiants en médecine et dentisterie examiné ce mardi 23 juin au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Caroline Persoons, chef de groupe FDF, demande, au niveau fédéral, une révision de la répartition initiale des numéros INAMI réservés aux médecins et dentistes, répartition basée sur un quota 60/40 en 1996. En effet, « les chiffres récemment révélés dans le cadastre dynamique montrent que du côté francophone, l’on se trouve dans une situation de pénurie de médecins généralistes dans certaines régions et que la pyramide des âges parmi des médecins pratiquants va mener très certainement à une pénurie aggravée du côté francophone. Face à cette situation de pénurie, nous demandons une révision du quota 60/40 pour l’octroi des numéros INAMI dans les années à venir. Ce quota est une aberration à l’heure actuelle et constitue un danger pour la qualité des soins de santé. », précise Caroline persoons, chef de groupe FDF au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Gare_de_Charleroi-Sud

La circulation à Charleroi : une plaie !

Les FDF de Charleroi sont pour l’instauration de parkings "P+R ", comme cela se fait déjà dans la capitale wallonne. Le principe ? Des parkings à l’entrée de la ville desservis par des navettes de bus fréquentes et gratuites mises à disposition par les TEC. Ce serait une collaboration entre trois partenaires :
arton250

Manque de moyens attribués à la zone de police Sud-Luxembourg : Véronique Caprasse interroge le ministre, à la demande des FDF du Luxembourg

Il y a deux ans, la zone de police Sud-Luxembourg accusait un déficit d’une dizaine de policiers. Face à un constat qu’ils jugeaient particulièrement inquiétant, les FDF du Luxembourg s’étaient emparés du dossier et avaient, par la voix de l’un de leurs députés fédéraux, interrogé la ministre. Joëlle Milquet s’était alors engagée à tout faire pour accorder davantage de moyens au Sud-Luxembourg. Aujourd’hui, malgré les promesses de la ministre de l’époque, les moyens humains continuent de manquer au sein de la zone de police Sud-Luxembourg.
11424446_859370427443889_8047324690807081475_o

Les FDF veulent libérer 22 numéros Inami

La pénurie de généralistes inquiète les FDF qui veulent réagir vite. Si rien ne change, des communes se retrouveront à moyen terme sans un seul médecin. Mardi, les FDF ont présenté aux médias une résolution visant à libérer 22 numéros Inami pour les jeunes médecins qui choisiraient de s’installer dans les régions menacées par une pénurie totale de médecins généralistes. Six communes de la zone Luxembourg-Dinant sont concernées par ce projet pilote : Chiny, Daverdisse, Gouvy, Martelange, Tintigny et Vresse-sur-Semois.

Bienvenue sur le site des FDF en Wallonie

Découvrez notre programme de libéralisme social, trouvez vos candidats et explorez nos publications. Pour une troisième voie en Wallonie face au PS et au MR, pour combattre le conservatisme et les extrémismes de gauche comme de droite !

Le programme Wallon des FDF

120 propositions wallonnes qui illustrent notre démarche de libéraux sociaux. Pour une société libre et pour une société solidaire, où l’on combat la dépendance de tous vis à vis de l’état et où l’on offre une solution pour que chacun profite d’une vie en société digne ! La 3ème voie face à l’échec du collectivisme et face à la tentation de l’individualisme.